Autotransfusion

Autotransfusion

L'autotransfusion directe permet la collecte de sang d’une plaie ou d’un drain et son transfert direct dans le corps du patient sans aucun traitement. Cela permet d’économiser l’utilisation de poches de sang de tiers et de prévenir les risques liés à la transfusion homologue. Le risque d’apparition de conséquences négatives provoquées par la retransfusion peut être minimisé de manière efficace par l’utilisation de notre système HAEM-o-TRANS avec un filtre à sang de 10 µm. Son utilisation est donc impérative. L’anticoagulation du sang collecté p. ex. à l’aide d’héparine est en règle générale inutile car le sang est défibriné en raison de l’activation au niveau du tissu incisé et ne peut donc plus coaguler.

Généralités

  • +

    Pourquoi le sang contenu dans la poche HAEM-o-TRANS ne coagule-t-il pas ?

    L’anticoagulation du sang collecté p. ex. à l’aide d’héparine est en règle générale inutile car le sang est défibriné en raison de l’activation au niveau du tissu incisé et ne peut donc plus coaguler. La perte rapide d’une quantité importante de sang provenant de la plaie peut cependant entraîner l’apparition d’un caillot dans la poche de recueil du sang. Afin d’éviter cette situation, il convient impérativement de commencer le travail sans aspiration en cas d’opérations à pertes de sang importantes ou de ne pas recueillir la première quantité de sang dans la poche de recueil.

ascendant